Vous êtes ici : Accueil > Psychotherapie

FORMATION CERTIFIANTE DE PRATICIEN EN PSYCHOTHÉRAPIE

Praticien en Psychothérapie : métier et cycle de formation

+ Le métier de Praticien en Psychothérapie

Le métier de la psychothérapie est sans doute une des professions les plus anciennes et des plus nobles qu’il soit. Le souhait d’aider son prochain pour qu’il arrive à résoudre ses problèmes, alléger ses peines, soulager ses douleurs, mettre des mots sur ses maux et retrouver sa joie de vivre est un désir profondément humain. Mais le désir d’aider ne suffit pas pour que l’aide proposée soit réellement efficiente, efficace.

Pour exercer le métier de la relation d’aide particulière que représente la psychothérapie, il est nécessaire de disposer de méthodes, d’outils et de techniques qui ont déjà fait leurs preuves dans les diverses situations que l’on rencontre quotidiennement dans le cabinet d’un psychothérapeute.

Dans le cycle de Formation de Praticien en Psychothérapie spécialisé en Programmation Neuro-Linguistique et en Hypnose Ericksonienne, vous découvrirez l’art et la science de la psychothérapie auprès de professionnels en exercice. Grâce à leur expérience et à leur expertise reconnues, vous apprendrez ce qui est nécessaire pour exercer ce métier.
En suivant les divers modules qui constituent ce cycle, vous bénéficierez d’une formation théorique et pratique importante qui vous fournira les bases requises à l’exercice de la profession. Vous pourrez alors, à votre tour, venir en aide à ceux qui en ont besoin en leur offrant des réponses ajustées à leur situation.

+ Devenir Praticien en Psychothérapie

4 conditions

Quelles sont les bases nécessaires à l’exercice du métier de praticien en psychothérapie ?

Il faut :

  • avoir fait une psychothérapie personnelle approfondie ;
  • avoir une excellente écoute, ce qui évite de réduire la psychothérapie à la mise en œuvre d'une technique, aussi performante soit-elle ;
  • avoir une grande culture très diversifiée, que l'on accepte de cultiver et de développer en permanence, accompagnée d'une curiosité saine et insatiable de tout ;
  • avoir suivi une formation sérieuse à des modèles et techniques avec lesquels on est en parfait accord, et les avoir tellement intégrés que l'on sait les oublier pour offrir au sujet, non pas une présence de " technicien ", mais une présence réelle, chaleureuse, authentique et personnalisée.
Avoir fait une psychothérapie personnelle approfondie

S'il est parfois difficile de définir ce qu'est un praticien en psychothérapie, on peut plus facilement définir ce qu'il n'est pas. Ce n'est pas un philosophe, bien qu'il soit recommandé qu'il ait une certaine culture philosophique. Ce n'est pas un pédagogue, bien qu'il puisse être utile à certains moments qu'il puisse apporter une information pertinente à son sujet. Ce n'est pas un conseiller, car il doit à tout moment s'abstenir de tout conseil.

Le rôle du praticien en psychothérapie n'est pas d'effectuer les choix de vie fondamentaux à la place de son client. Le praticien en psychothérapie n'a pas comme tâche de remettre le client dans le droit chemin d'une " réalité " commune ou d'une " normalité " normative, dont-il détiendrait la clef. Il n'est pas celui qui détient la solution des problèmes ou des conflits du sujet, que ceux-ci soient familiaux, conjugaux, professionnels ou personnels. Il n'est ni le gardien de l'ordre moral de la société, ni de la bonne conscience du sujet.

Et pourtant, cela ne l'empêche pas d'assumer une mission qui figure parmi les plus hautes et les plus ardues qui soient au sein des métiers de la relation d'aide ; il est au service de la demande d'amour, du désir et de la recherche de bien-être du sujet, car toute demande de psychothérapie relève au minimum d'une de ces trois demandes, si ce n'est les trois réunies.

Pour répondre à ces demandes de façon adéquate, éthique et professionnelle, il doit préalablement avoir fait lui-même une psychothérapie approfondie et disposer toujours d'un lieu de contrôle, de supervision et de perfectionnement.

C'est en ayant réalisé ce travail personnel qu'il pourra connaître son propre désir et arrivera surtout à être au clair avec son identité de rôle de praticien en psychothérapie. Nous pouvons dire, en reprenant une expression populaire, qu'il doit avoir sérieusement balayé devant sa porte.

Autrement dit, il s'agit pour lui d’avoir effectué une grande remise en question et d'être au clair avec la trajectoire de son propre développement personnel, car aucun praticien en psychothérapie ne pourra aider quiconque à dépasser le niveau de développement auquel il est, lui-même, arrivé.

Le praticien en psychothérapie est censé se connaître lui-même, et nous le redirons sans relâche : il ne doit pas désirer à la place du sujet ; il se doit de n'avoir aucun projet sur ou pour lui. Le praticien en psychothérapie ne cherche pas à faire que le sujet soit " normal ", bien dans sa peau, développé, autonome ou épanoui ; il cherche à l'aider à entrer réellement en contact avec son état désiré et à prendre contact avec ses ressources afin d'y accéder, de le réaliser et de se réaliser. Il s'agit, pour le praticien en psychothérapie, d'aider le sujet à trouver en lui-même ce qu'il a de plus particulier, de plus personnel, de plus juste, d’unique.

Avoir une excellente écoute

Comment le praticien en psychothérapie procède-t-il pour apporter cette aide unique au sujet? Il écoute, tout simplement. Mais, nous savons d'expérience que l'écoute qu'il offre à son sujet en toute simplicité, n'est pas simple à appréhender. Le praticien en psychothérapie écoute ce que dit le sujet au moment où il dit ce qu'il dit. Il ne déchiffre pas le sens de ce que raconte le sujet, il n'infère pas, pour mettre à jour une signification ultime.

Au contraire, il ouvre la porte au discours du sujet car, en restant ouvert à toutes éventuelles émergences, attentif à toute parole prononcée et en même temps, détendu, il ne dirige pas son attention sur un point précis du discours ou de l'expérience du sujet : il permet à celui-ci de se découvrir et de se dévoiler à lui-même.

D'ailleurs, tout praticien en psychothérapie, même débutant, sait que si nous nous surprenons à porter notre attention sur un seul point de ce qui nous est offert à entendre, ou à faire un tri dans le discours du sujet, pour n'en retenir qu'un fragment particulier, il est fort probable que nous ayons perdu le contact avec le sujet. Il est tout à fait possible que nous soyons tout simplement en train de suivre nos inclinations et nos préjugés personnels aux risques et périls des résultats de la psychothérapie. Car, dans ce cas de figure, le praticien en psychothérapie ne serait pas en mesure naturellement de découvrir autre chose chez le sujet que ce qu'il est prêt à trouver.

Il existe alors une écoute spécifique à la psychothérapie, une écoute qui se caractérise par ce qu'elle n'est pas. Ce n'est pas une écoute critique. C'est une écoute qui libère la parole du sujet, qui ouvre le champ à une parole libérée. Ecouter, c'est suspendre toute fonction critique, c'est faire l'abandon de toute attente à l’égard du sujet et de toutes attitudes judicantes.

Mais écouter ne signifie pas non plus se taire. Écouter exige parfois du praticien en psychothérapie d'intervenir pour tenter de faire naître des recadrages, de faire apparaître des solutions nouvelles au problème évoqué et de permettre au sujet de régénérer ses ressources, qui lui permettront d'atteindre son état désiré, la finalité de la thérapie.

Avoir une grande culture très diversifiée

Le praticien en psychothérapie ne peut se permettre de s'isoler ni du monde réel, ni du monde social, ni du monde professionnel. Il se doit d'être citoyen dans la cité, de connaître le monde tel qu'il est et d'adopter une position critique par rapport à l'environnement dans lequel il vit, car cet environnement est également celui dans lequel vivent les personnes qui le consultent.

Comment pourrait-il faire, du reste, pour avoir un esprit ouvert aux problèmes et aux difficultés qu'expriment ses clients, s'il ne restait pas lui-même ouvert au monde, à l'actualité, à la culture et au politique au sens noble du terme.
Nous croyons qu'il est impossible de vivre autrement car le monde dans lequel nous vivons est indivisible. De ce fait, quand nous apportons une aide à un sujet, quel qu'il soit, c'est à " l'homme-comme-un-tout-dans-son-environnement " que cette aide s'adresse.
Nous ne croyons pas qu'il soit possible se préoccuper du développement personnel des individus sans tenir compte du reste de leur expérience et du monde qui nous entoure tous. Pratiquer la psychothérapie, c'est peut-être, avant tout, garder un esprit ouvert et vif, curieux de tout : de l'homme, de la société, d'un évènement particulier, des arts, des sciences, du progrès, de l’éthique comme de l’esthétique.

Dans la mesure où l'homme vit à l'intérieur de nombreux systèmes : celui de sa famille, de son univers professionnel et social, etc., toute psychothérapie personnelle est inséparable des systèmes auxquels l'individu appartient et qu'il participe à créer et maintenir. Aussi est-il indispensable que le praticien en psychothérapie reste éveillé à la dimension sociale, puisqu'il est impossible de comprendre une autre personne et de vouloir aider à son développement sans tenir compte des forces qui l'ont modelée et qui ont fait d'elle ce qu'elle est devenue.

Le développement personnel du praticien en psychothérapie ne peut pas se limiter alors à une réflexion " nombrilique ", individualiste. Nous ne pouvons prendre conscience de ce que nous sommes qu'en prenant conscience de la conjoncture de la société, de ce qui exerce sur nous, en permanence, une influence. Il faut alors que le praticien reste ouvert au monde en permanence.

Avoir suivi une formation sérieuse

Pour que le praticien en psychothérapie crée et maintienne une relation thérapeutique forte avec son sujet, il existe des conditions d'ordre " technique " qui sont essentielles, nécessaires et suffisantes pour apporter l'aide qui permettra de répondre à la demande du sujet.

Ces conditions sont au nombre de 3.

Il s'agit de :

  • adapter les techniques et la durée de la psychothérapie proposée au rythme du client et à sa motivation au changement ;
  • adapter l'intervention et les techniques aux objectifs du client, à ses valeurs et à sa carte du monde ;
  • adapter les conditions et les techniques pour aider le client à faire quelque chose de novateur, de différent qui lui permette de changer soit son comportement, soit le regard qu'il porte sur son comportement.

A partir de ces 3 conditions, nous pouvons expliquer pourquoi nous avons fait le choix de mettre les modèles, les techniques et les outils de la PNL et de l'Hypnose Ericksonienne au service de la psychothérapie pour répondre aux problèmes et difficultés que nous présentent nos clients et pourquoi nous avons fait le choix de les enseigner en tant que modèles de base dans notre formation de praticien en psychothérapie.

En prenant appui sur ces modèles et techniques, le praticien en psychothérapie ne peut être perçu que comme " facilitateur " de la relation, spécialiste de la communication relationnelle orientée vers le changement. Le praticien en psychothérapie prend une part active au dialogue, comprend ce que dit le sujet ainsi que la manière dont il construit ses représentations, il recherche le " non-encore-dit " et aide à " co-créer un contexte " empreint de sécurité, qui respecte le rythme du sujet et sa motivation au changement.

L'échange entre le praticien en psychothérapie et le sujet crée des représentations qui sont, en fait, des co-constructions réalisées au fur et à mesure de la rencontre. Au cours de ces échanges, la " carte du monde " du sujet se crée, se décrée et se recrée à nouveau en permanence. Aucun problème ne peut se maintenir au sein d'une utilisation positive de ces représentations co-construites.

La re-création, le recadrage et le changement de sens sont des aides puissantes pour permettre au sujet d'atteindre et réaliser ses objectifs.
Dans la mesure où nulle construction d'interaction ou d'intervention ne saurait se planifier seulement sur la base d'une logique stratégique, la mise au point et la réalisation de l'intervention du praticien en psychothérapie est déterminée par l'objectif à atteindre, tel qu'il est défini par le sujet. Le rôle du praticien en psychothérapie spécialisé en PNL et Hypnose Ericksonienne est bien alors de créer dans l'instant de la relation des protocoles spécifiques qui organisent le processus de résolution du problème et d'évolution du sujet.

En apprenant ces deux modèles et les techniques qui leur sont propres, vous apprendrez une articulation particulière qui offre la possibilité de construire des modèles d'intervention " sur mesure " adaptés aux problèmes spécifiques présentés par vos clients, et ceci en devenant non seulement plus efficace et plus élégant dans vos interventions mais également plus prédictif, capable d'anticiper les évolutions possibles de l'intervention en cours.

La Formation de praticien en psychothérapie Spécialisé en PNL et en Hypnose Ericksonienne du DÔJÔ est organisée de façon à vous permettre de remplir les 3 conditions requises pour créer et maintenir une relation thérapeutique, ce qui relève d'une formation approfondie, d'accéder à l'excellente écoute qui est à offrir à vos sujets et à vous-même, de garder l'esprit vif et ouvert en étant curieux de tout, ce qui démontre une culture diversifiée, et d'avoir du cœur et du courage dans vos interventions, ce qui témoigne des valeurs humanistes-existentielles qui sont les nôtres.

+ Pourquoi se former au métier de Praticien en Psychothérapie au DÔJÔ
Notre équipe d'enseignants

Dans l'équipe d'enseignants que vous rencontrerez lors de la formation de praticien en psychothérapie, chacun pratique ce qu'il enseigne et enseigne ce qu'il pratique, c'est-à-dire la psychothérapie. Chaque membre de l'équipe connaît et utilise un large éventail d'approches thérapeutiques, se tient au courant des recherches les plus récentes dans ce domaine et s'efforce de partager ses connaissances et son expérience de praticien en psychothérapie.

Notre travail d'équipe, notre réflexion et nos recherches sur une pédagogie adaptée à l'enseignement du métier de praticien en psychothérapie, nous ont permis de mettre au point une méthode pour apprendre aux futurs thérapeutes les attitudes, les modèles et les techniques qui vous fourniront des moyens d'intervention et d'accompagnement nécessaires à ce métier.

La formation est structurée de telle façon que les modèles et les techniques enseignés soient repris, reproduits et développés par les participants afin qu'ils développent un mode d'accompagnement qui intègre un style d'intervention qui leur est propre. L'ensemble de l'enseignement est orienté de manière à mettre en exergue et en pratique les valeurs, les attitudes et les comportements essentiels pour qu'une psychothérapie soit efficace.

Autrement dit, notre enseignement découle de notre pratique et a comme objectif fondamental que chaque participant à cette formation soit en mesure, au terme des deux premières années de la formation, de pratiquer la psychothérapie à partir des méthodes enseignées dans un cadre éthique qui reflète les valeurs humanistes.

Une philosophie de l'assistance et de la relation d'aide

Bien que l'intitulé de notre formation soit : « Praticien en Psychothérapie spécialisé en Programmation Neuro-Linguistique et en Hypnose Ericksonienne », vous n'apprendrez pas au DÔJÔ une série de " techniques " de la psychothérapie qui relèveraient de ces deux disciplines.
En revanche, vous accéderez à une philosophie de l'assistance et de la relation d'aide, sans laquelle il nous semble impensable de comprendre ce qu'est le métier de praticien en psychothérapie ainsi que les méthodes et techniques, quelles qu'elles soient, qui servent à faire de la psychothérapie.

La compréhension et le maniement de la situation thérapeutique

La formation à la psychothérapie, telle que nous l'avons conçue, ne s'enferme donc ni dans une théorie de normes générales, ni dans un ensemble de règles et de prescriptions. Nous avons choisi de présenter ce qui nous semble essentiel d'enseigner, c'est-à-dire, la compréhension et le maniement de la situation thérapeutique car, l'essentiel du travail thérapeutique consiste en comprendre et répondre à la réaction individuelle du client.

Notre formation a pour objet de rendre la dynamique de l'esprit humain intelligible au travers des modèles de la PNL, de l'Hypnose Ericksonienne et des grilles de décodage de la psychopathologie, pour répondre aux problèmes et difficultés que nous présentent nos clients, que celles-ci soient affectives, cognitives ou comportementales, interpersonnelles ou intrapsychiques.

Que ses difficultés relèvent de la relation que le sujet entretient avec lui-même, avec les autres ou avec le monde qui l'environne ; qu'elles se présentent sous forme de comportements autodestructeurs, de sentiments étranges, de croyances bizarres ou de sensations anormales importe peu. Ce qu'un praticien en psychothérapie a besoin d'apprendre en priorité, c'est à se poser la question " Que se passe-t-il dans l'expérience de cette personne pour qu'elle ressente, pense ou agisse ainsi ? Et comment le fait-elle ? ".

Nous voyons donc que ce qu'un praticien en psychothérapie a besoin d'apprendre, et qui est enseigné prioritairement dans le " Groupe Didactique ", c'est, en plus de la connaissance de soi, la compréhension de la situation thérapeutique en tant que situation particulière et son influence sur l'évolution du client vers le mieux être recherché.

Dans la formation du DÔJÔ, vous n'apprendrez nullement des règles pré-établies, des prescriptions prédéfinies, des recettes prédigérées, des tours de main prédéterminées, des théories immuables, des techniques issues de tel ou tel modèle à pratiquer sans réflexion ; vous apprendrez à apprécier ce que signifie le vécu du sujet pour le comprendre et l’accompagner dans la situation thérapeutique.

La psychothérapie humaniste-existentielle

Toutefois, avant d'être en mesure de traduire ce pourquoi le client est demandeur d'une relation d'aide, il est nécessaire de s'identifier en tant que praticien en psychothérapie, d'avoir acquis cette identité de rôle et d'avoir intégré les bases et les présupposés du courant de la psychothérapie humaniste-existentielle, ce qui implique une nouvelle conception de la tâche thérapeutique et une nouvelle attitude envers le client.

Pour cette raison en premier lieu, la formation porte sur la notion de climat. Comment mettre en place un climat où le sujet fait l'expérience d'être entendu, une ambiance dans laquelle il se sent accepté confirmé et validé. La mise en place d'un tel climat relationnel implique que le thérapeute spécialisé en PNL et Hypnose Ericksonienne accepte et comprenne les représentations du sujet et qu'il en apprécie toute la richesse de sens. Cette compréhension sensible ne peut se faire qu'après avoir intégré et développé un ensemble d'attitudes propres à la psychologie humaniste-existentielle.

Cet apprentissage est d'autant plus délicat qu'il s'agit là d'attitudes peu communes, telles que l'empathie, l'acceptation inconditionnelle de soi et de l'autre, l'authenticité, attitudes auxquelles nous pouvons ajouter aisément la curiosité et l'étonnement.
Ayant intégré ces apprentissages de base, le praticien en psychothérapie est formé à ce qui est l'essentiel de la psychothérapie : l'écoute empathique, la congruence et l'acceptation inconditionnelle, ainsi que l'utilisation des méthodes et techniques propres à la PNL et à l'Hypnose Ericksonienne, qui permettent au sujet de se trouver toujours au centre de la relation.

Diversité, originalité, efficacité

Grâce à cette formation à la pratique de la psychothérapie, vous serez en mesure de traiter la demande du sujet quelle qu'elle soit : éliminer un symptôme gênant, sortir de la solitude ou de difficultés relationnelles, trouver de l’épanouissement dans sa vie personnelle et professionnelle, traiter un traumatisme, traverser une crise, vivre un deuil, améliorer sa relation avec son conjoint, ses enfants, donner un sens à sa vie…

Toute demande entraîne le sujet qui la formule dans une direction particulière qui le fait se confronter et fait confronter le praticien en psychothérapie à plusieurs options d'intervention possibles : thérapie brève, thérapie de soutien, de contrôle social ou d’autonomie, thérapie individuelle ou de groupe, ...
La formation de praticien en psychothérapie du DÔJÔ vous permettra de faire face à cette multiplicité de demandes. Elle présente une originalité et une efficacité certaine en apportant ainsi des réponses ajustées à cette diversité.

Si les démarches présentées et les techniques enseignées au cours de la formation sont multiples et diversifiées, c'est pour mieux souligner et faire garder à l'esprit que : " Le client est ... ce qu'il est, qui il est, et rien d'autre que ça. ". C'est-à-dire qu'il intègre en lui les différentes dimensions que la logique binaire tend souvent à opposer : le corps et l'esprit, la pensée et l'affectivité, le rationnel et l'imaginaire, la parole et l'action, le passé et le présent…

De ce fait, si le praticien en psychothérapie se contentait de ne prendre en compte qu'une seule dimension du sujet, ou s'il ignorait comment tenir compte de la variété d'aspects de l'expérience de la personne accompagnée, il ne favoriserait pas l'intégration de la totalité de l'expérience de son client et risquerait, alors, soit de l'aider à entretenir ses difficultés existantes, soit d'en créer de nouvelles que l'on nomme : " iatrogènes ", c'est-à-dire, générées, créées par le " médecin ".

Pour cette raison, notre formation se centre sur les processus de l'expérience du sujet en prenant appui sur la relation et la communication qui implique, naturellement, autant le corps, les comportements, les émotions et les sentiments que la pensée.

La pratique clinique

Nous avons également fait le choix d'ancrer fortement l'ensemble de la formation dans la pratique clinique en l'étayant par de nombreux exemples vécus. Ces exemples sont tirés de nos activités de praticiens en psychothérapie, de superviseurs et de formateurs. Ils sont issus non seulement de nos propres expériences sur le terrain, mais aussi de celles de nos clients et des praticiens qui nous ont fait confiance, en partageant leur pratique avec nous et en nous permettant de confronter la nôtre par leur questionnement.

En nous inscrivant dans le courant de la psychothérapie humaniste-existentielle et en faisant le choix des modèles et techniques de la PNL et de l'Hypnose Ericksonienne, nous plaidons à la fois pour l'unité et la diversité de ces disciplines et accordons à la pratique toute son importance sans pour autant négliger la théorie.

En guise de conclusion, voilà les modules qui se trouvent au centre de la formation à la psychothérapie du DÔJÔ.

+ Le cycle de formation de Praticien Certifié en Psychothérapie spécialisé en PNL et en Hypnose Ericksonienne

La formation complète certifiante comporte trois étapes :

  • les pré-requis
  • la formation
  • la certification.

Elle permet également aux participants de comptabiliser les heures de formation effectuées dans une perspective d’obtention du Certificat Européen de Psychothérapie (CEP).

Formation certifiante de Praticien en Psychothérapie

2 à 3 ans
Groupe Didactique 55 à 74 jours Pdf
Psychopathologie et Etudes de Cas 20 jours Pdf
Supervision de Cas Cliniques Séances individuelles sur demande Pdf
La Supervision : Méthodes et Techniques 2 jours Pdf

Objectifs

La Formation de praticien en psychothérapie spécialisé en PNL et en Hypnose Ericksonienne permet aux participants de réaliser le parcours d’expérience et d’apprentissage nécessaire à l’exercice de la profession de praticien en psychothérapie.

Exercer le métier de Praticien en Psychothérapie

L’exercice du métier de praticien en psychothérapie exige du professionnalisme et suppose que le praticien a :

  • bénéficié d’une formation expérientielle à partir d’une démarche méthodologique et rigoureuse,
  • suivi une formation théorique didactique couvrant les bases nécessaires à la profession : la psychopathologie, le diagnostic, le pronostic, le plan de traitement, etc.,
  • appris et approfondi une méthode spécifique d’interventions thérapeutiques,
  • acquis une connaissance d’autres méthodes thérapeutiques complémentaires,
  • fait un travail sur soi sous la forme d’une psychothérapie ou d’une psychanalyse ou d’un développement personnel en séances individuelles et/ou en groupe,
  • une pratique clinique d’entretiens individuels et/ou de travaux de groupe,
  • un lieu de supervision de sa pratique thérapeutique,
  • une éthique personnelle qui reflète la déontologie de la profession.

Public

La Formation à la Psychothérapie du DÔJÔ s’adresse aussi bien aux personnes qui travaillent déjà dans la relation d’aide (psychologues, médecins, éducateurs, travailleurs sociaux, infirmiers, etc.), désireuses d’ajouter une dimension complémentaire à leur pratique actuelle, qu’aux personnes qui souhaitent s’engager dans une nouvelle orientation professionnelle.

Pré-requis

Le futur participant aura un entretien avec Jane TURNER, responsable de la formation, afin de :

  • mesurer l’adéquation entre la formation proposée et ses attentes, ses projets professionnels et ses motivations personnelles ;
  • décider du cursus à suivre compte tenu de son niveau et de sa formation antérieure.

Il aura fait ou s'engagera à faire un minimum de deux ans de développement personnel ou de psychothérapie avec le même psychothérapeute.

Méthode

Pour répondre à ces critères, notre Formation de Praticien en Psychothérapie est organisée de façon modulaire. À chaque stagiaire de la suivre selon son rythme et en fonction de ses disponibilités.
Certains de ces modules peuvent être suivis isolément de l’ensemble pour se perfectionner dans sa profession actuelle ou compléter un cursus en cours.

Au terme de sa formation et pour présenter la certification de Praticien en Psychothérapie, le participant aura fait :

  • Du Développement Personnel en séances individuelles ou en groupe (250 heures minimum).
    Le participant s’engage, par ailleurs, à avoir un lieu de psychothérapie pendant toute la durée de sa formation.
  • Un Groupe Didactique.
    Pour présenter la certification de Praticien en Psychothérapie, la participation au Groupe Didactique pendant un minimum de 51 jours sur deux ans, à raison de 2 à 3 jours par mois, est requise ; une participation sur trois ans (70 jours) est préconisée.

    Les stages d’approches complémentaires (Sémantique Générale et Analyse Transactionnelle) ainsi que l’Initiation à l’Hypnose et à l’Auto-Hypnose Ericksoniennes, d’une durée de 11 jours au total, inclus dans le prix du Groupe Didactique, seront suivis aux dates indiquées dans le programme.

    L’enseignement est articulé autour des axes suivants :

    • Attitudes du praticien ;
    • Techniques de psychothérapie ;
    • Croyances du praticien et de ses clients ;
    • Valeurs du praticien ;
    • Ethique personnelle et déontologie professionnelle ;
    • Identité professionnelle du praticien.
  • Un Groupe de Psychopathologie et Études de Cas de 20 jours sur deux ans, à raison de deux jours tous les deux mois.
  • Des formations certifiantes en Programmation Neuro-Linguistique et en Hypnose Ericksonienne dont la durée dépendra de la spécialisation choisie :
    • Spécialisation principale en PNL (Maître-Praticien Certifié - 42 jours au total) et Spécialisation secondaire en Hypnose Ericksonienne (Initiation et Formation de Base avec le certificat d’Hypnopraticien Praticien certifié en Hypnose Ericksonienne - 18 jours au total) ;
    • Spécialisation en Hypnose Ericksonienne (Initiation, Formation de Base et Formation Avancée avec le Certificat d’Hypnothérapeute Ericksonien – Maître-Praticien en Hypnose Ericksonienne - 36 jours au total) et spécialisation secondaire en PNL (Praticien Certifié - 21 jours au total).
  • Une formation d’au moins 12 jours à des Approches Complémentaires telles que :
    • Sémantique Générale – 4 jours ;
    • Analyse Transactionnelle – 4jours ;
    • La Ligne du Temps – 4 jours.
  • Des séances de Supervision en groupe (20 jours) et/ou en individuel (150 heures au total).

Contenu

Formation

Le contenu de chacun des modules qui forment la base de la Formation de Praticien en Psychothérapie (Groupe Didactique, Groupe de Psychopathologie et d'Études de Cas, Supervision) ainsi que les formations certifiantes aux outils (PNL, Hypnose Erickonienne) et les autres formations indiquées font l’objet d’une description spécifique disponible sur ce site.

Certification

La Certification de Praticien en Psychothérapie du DÔJÔ comporte trois étapes :

  • le «Feu Vert»,
  • la Certification Provisionnelle,
  • la Certification de Praticien en Psychothérapie Spécialisé en PNL et en Hypnose Ericksonienne.
Feu Vert

Le «Feu Vert» représente la première étape de la Certification.
Il s’agit d’une reconnaissance, par ses pairs et ses enseignants, des qualités personnelles et professionnelles du futur Praticien en Psychothérapie. Son passage se fait, avec l’accord préalable de l’enseignant, à l’occasion d’une réunion du Groupe Didactique.

Le participant peut présenter le «Feu Vert» après avoir rempli les conditions suivantes :

  • avoir fait du développement personnel ou de la psychothérapie en séances individuelles ou en groupe pendant un minimum de deux ans avec le même thérapeute ;
  • avoir toujours un lieu de psychothérapie personnelle ;
  • avoir un lieu de supervision pour sa pratique professionnelle de praticien en psychothérapie ;
  • être entré dans sa deuxième année de Groupe Didactique ;
  • être certifié dans sa Spécialisation principale (Maître-Praticien en PNL ou Hypnothérapeute Ericksonien – Maître-Praticien en Hypnose Ericksonienne) ;
  • avoir suivi au moins 4 jours de formation dans des Approches Complémentaires ;
  • avoir effectué au moins 10 jours du Groupe de Psychopathologie et Études de Cas ;
  • fournir des attestations de participation et/ou certificats pour les formations, les séances de développement personnel et de supervision au moins un mois avant le jour du passage du Feu Vert. - Pour les formations effectuées en dehors du DÔJÔ, le nombre d’heures, le nom et la qualité de l’intervenant seront précisés.
    - Pour les séances de développement personnel et de supervision, la méthode thérapeutique et les modalités pratiques (séances individuelles ou en groupe, la durée et la fréquence des séances, le nombre d’heures total) seront mentionnées.
    - L’obtention du «Feu Vert» atteste que le participant a atteint un niveau de développement personnel et professionnel suffisant pour commencer à prendre des personnes en charge sur le plan thérapeutique.
    - En demandant le «Feu Vert», le participant s’engage à continuer son développement personnel et professionnel par des séances de développement personnel et de supervision et à respecter le code déontologique de la profession de Praticien en Psychothérapie.
Certification Provisionnelle

La Certification Provisionnelle représente la deuxième étape de la Certification de Praticien en Psychothérapie spécialisé en PNL et en Hypnose Ericksonienne. Il s’agit d’une reconnaissance par ses pairs et ses enseignants des compétences, des connaissances et des capacités démontrées par le participant en tant que futur Praticien en Psychothérapie certifié.

Le participant peut postuler pour la Certification Provisionnelle de Praticien en Psychothérapie après avoir rempli les conditions suivantes :

  • avoir fait au moins deux ans de formation en Groupe Didactique ;
  • être certifié dans sa Spécialisation secondaire (Praticien Certifié en PNL ou Hypnopraticien – Praticien certifié en Hypnose Ericksonienne) ;
  • avoir terminé la formation en Psychopathologie et Études de Cas ;
  • avoir suivi au moins 8 jours de formation dans des Approches Complémentaires ;
  • avoir sa propre pratique clinique d’entretiens individuels et/ou de travaux en groupe (400 heures) ;
  • avoir fait de la Supervision en groupe (10 jours) et/ou en séances individuelles (75 heures au total) ;
  • fournir des attestations de participation et/ou certificats pour les formations, les séances de développement personnel et de supervision au minimum un mois avant le jour du passage du Certificat Provisionnel.

La présentation du Certificat Provisionnel se fait pendant une réunion du Groupe Didactique, avec l’accord préalable de l’enseignant. Le postulant présente le parcours thérapeutique, sous forme d’études de cas, de deux de ses clients dont la psychothérapie est terminée. Les études de cas écrites seront remises aux enseignants au minimum un mois avant le passage du Certificat Provisionnel.

Certification de Praticien en Psychothérapie

La Certification de Praticien en Psychothérapie représente la troisième et dernière étape de la Certification du DÔJÔ. Il s’agit de la reconnaissance par un jury composé de ses pairs, de ses enseignants et de praticiens en psychothérapie en exercice, extérieurs à la formation, du professionnalisme du Praticien en Psychothérapie certifié provisionnellement.

Le Praticien en Psychothérapie provisionnel peut postuler pour la Certification de Praticien en Psychothérapie après avoir complété sa formation par :

  • sa propre pratique clinique d’entretiens individuels et/ou de travaux en groupe (400 heures) ;
  • avoir suivi au moins 12 jours de formation dans des Approches Complémentaires ;
  • un groupe de supervision (10 jours) et/ou des séances individuelles (75 heures au total) ;
  • le fait de fournir des attestations de participation et/ou certificats pour les formations, les séances de développement personnel et de supervision au minimum un mois avant le jour du passage du Certificat de Praticien en Psychothérapie.

La présentation pour le Certificat de Praticien en Psychothérapie a lieu à l’occasion d’un Groupe Didactique. Le postulant présente les résultats de sa pratique professionnelle, sous forme d’études de cas de trois de ses clients.
L’une d’entre elles porte sur un cas de psychothérapie terminée, les deux autres traitent des prises en charge en cours.
Les études de cas écrites seront remises aux membres du jury au minimum un mois avant le passage du Certificat de Praticien en Psychothérapie.

Dans la mesure où le postulant est reconnu, il reçoit le certificat de Praticien en Psychothérapie spécialisé en Programmation Neuro-Linguistique et en Hypnose Ericksonienne.

Certificat Européen de Psychothérapie (CEP)

Le Praticien en Psychothérapie ainsi certifié peut poser sa candidature pour le Certificat Européen de Psychothérapie (CEP) attribué par l’Association Européenne de Psychothérapie (EAP) dont le représentant en France est la Fédération Française de Psychothérapie et Psychanalyse (FF2P).

Le DÔJÔ est membre de la Fédération Française de Psychothérapie et Psychanalyse (FF2P). Son représentant, Jane TURNER, est ancien membre du Conseil d’Administration et a participé à la Commission d’Étude des Critères d’Homologation en vue du CEP.

Animateur

Un membre de l’équipe des formateurs du DÔJÔ, selon le module de formation concerné.

Durée

La formation de Praticien en Psychothérapie se déroule sur 3 à 5 ans, en moyenne.